Comment bien tailler une haie ?

Une haie a besoin d’être taillée au moins deux fois par an, en Avril et en Août. D’une part, cette coupe permet de donner une forme aux arbustes ou de les garder à la bonne taille. Et d’autre part, elle permet d’obtenir une haie bien dense pour isoler la maison, réduire le bruit extérieur ou éviter l’intrusion.

Les principes de base

La taille d’une haie s’effectue d’une traite. Comme il est difficile d’obtenir un résultat uniforme et rectiligne à vue d’œil, il est préférable d’utiliser un cordon comme guide. Il suffit de nouer les bouts à des piquets et installer ces derniers aux deux extrémités de la haie.

La coupe doit toujours commencer par le sommet. On lui donne le plus souvent une forme plate. Mais il est tout à fait possible de former une pointe ou d’arrondir le sommet selon le goût du propriétaire. Pour tailler les côtés, il faut commencer par le bas et monter au fur et à mesure. L’objectif est que les déchets tombent tout de suite par terre et non retenus par les branches. La base de la haie doit être plus large que le haut. Avec cette inclinaison, la base restera toujours touffue.

Si la haie n’est pas très haute, un taille-haie électrique ou thermique permet de réaliser une bonne coupe. Il faut veiller à maintenir l’outil près du corps afin qu’il ne pèse pas trop lourd pour les bras. Pour une taille en hauteur, il faut se servir d’un escabeau ou d’une échelle à plateforme. L’usage d’un taille-haie télescopique est aussi une très bonne idée lorsque la haie est très épaisse.

La manipulation d’un taille-haie

Pour couper une haie à la verticale, il faut faire effectuer aux lames des mouvements en cercle allant de bas vers le haut puis le sens inverse. C’est pour cette raison que les deux côtés sont affutés.

Pour couper à l’horizontal, il faut observer un certain angle afin que les déchets tombent tout de suite par terre. Pour la coupe, les mouvements à effectuer ressemblent à ceux d’une faucille c’est-à-dire formant un cercle.

Quelques conseils sur la taille d’une haie

Il faut toujours choisir l’outil qu’il faut afin d’obtenir une coupe parfaite de la haie, qu’elle soit épaisse ou culminant en hauteur. Pour un travail de longue haleine ou pour arriver à bout des grosses branches, un taille-haie thermique est le plus approprié. Pour s’en servir dans un grand parc, un modèle sans fil laisse beaucoup de liberté. Il faut juste prévoir une batterie de recharge afin de rallonger son autonomie.

Comme le taille-haie est un outil électrique, il existe toujours un risque d’accident en cas de fausse manipulation. Il faudra donc utiliser un matériel de protection complet avant de s’en servir : lunettes, gants, visière ou casque, bottes ou chaussures fermées. Les tenues portées ne doivent pas comporter des éléments qui risquent d’être accrochés par les branches. L’usage de bouchons d’oreilles est fortement recommandé afin de protéger l’ouïe contre les bruits. Il faut sécuriser les alentours de la haie avant de commencer le travail de coupe. Aucune personne ni un animal ne doit rester à proximité afin de minimiser les risques d’accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *